Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

To be determined Livraison
0,00 € Total

Commander

Le produit a été ajouté au panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produit
Total commande  To be determined
Total
Continuer votre achat Commander

La cigarette électronique sans nicotine

La cigarette électronique est avant tout un moyen d’arrêter de fumer, de se sevrer de la nicotine tout en gardant nos habitudes d’anciens fumeurs, comme le geste et la production de fumée. Il est donc évident que tous les vapoteurs seront amenés à se questionner concernant l’arrêt de la nicotine contenue dans les e-liquides qu’ils utilisent.

Pour rappel, la nicotine est un alcaloïde (dont la formule chimique est C10H14N2), qui agit sur le cerveau en apportant des sensations de détente et de plaisir. La nicotine créée une dépendance physique chez son consommateur, ce qui provoque des sensations de manque lors du sevrage.

Les différents profils de vapoteurs

La plupart des vapoteurs sont d’anciens fumeurs qui souhaitent à terme, arrêter de fumer. Certains d’entre eux voient la cigarette électronique comme une aide dans l’arrêt du tabac puis de la nicotine. Pour eux, ce n’est qu’une étape, car après, viendra le moment d’arrêter la vape.

Certains vapoteurs souhaitent arrêter la nicotine, mais ne sont pas pour autant près à arrêter de vapoter. Le monde de la vape les intéresse, c’est devenu une passion et ils prennent du plaisir à essayer de nouvelles saveurs, à découvrir de nouveaux systèmes afin d’améliorer les sensations de vape.

Enfin, il existe une troisième catégorie de vapoteurs, eux ne sont pas spécialement d’anciens fumeurs, mais souhaitent seulement avoir les sensations de la vape sans la nicotine.

Les moyens d’arriver au 0mg de nicotine

En tant que vapoteur encore dépendant de la nicotine, il est normal de vouloir diminuer le taux contenu dans les e-liquides. Le grand avantage avec l’e-cigarette, c’est qu’elle permet un sevrage de la nicotine en douceur. En effet, les liquides vendus dans le commerce ont des taux de nicotine différents, ce qui permet de diminuer palier par palier.

Il est assez aisé de diminuer son taux de nicotine au début, surtout lorsque l’on a commencé à des taux élevés, le secret est de prendre son temps. Il faut parfois attendre plusieurs mois avant de passer d’un e-liquide en 16 mg/ml à un e-liquide en 12 mg/ml.

Selon les vapoteurs, c’est le passage à 0 mg de nicotine qui est le plus difficile. Il ne faut pas hésiter à faire des mélanges de liquides avec divers taux de nicotine pour arriver à des concentrations intermédiaires. Vous êtes par exemple en 6 mg/ml et souhaitez passer à 0mg, nous vous conseillons de passer par la case 3 mg/ml. Certaines marques d’e-liquide commercialisent ce dosage, si vous n’en trouvez pas, il vous suffit de mélanger à parts égales du 6 mg avec du 0 mg.

Cette étape est particulièrement compliquée car, au-delà de la dépendance, ce sont les sensations de vape qui changent lors de l’arrêt de la nicotine. En effet, c’est principalement la nicotine contenue dans les liquides qui provoque le « hit », la contraction de la gorge lors du passage de la vapeur.

Pour pallier à ce changement, vous pouvez adapter votre matériel. Si vous baissez ou supprimez votre taux de nicotine et que les sensations de vape sont devenues insipides, vous pouvez vous tourner vers la pratique du subohm.

Le subohm consiste à utiliser un matériel supportant des résistances de moins de 1 ohm. Plus la résistance est basse, plus la puissance utilisée pourra être élevée et vous retrouverez alors une vape intense avec une grosse production de vapeur. La plupart des vapoteurs qui utilisent le subohm, vapent avec des liquides à faible taux de nicotine, car avec de forts taux, la vape devient désagréable et trop puissante.

Et après ?

Certains vapoteurs qui se sont sevrés de la nicotine abandonneront la cigarette électronique, d’autres continueront afin de profiter des saveurs et de la production de vapeur.

Mais l’arrêt de la nicotine, même si elle est le but ultime, ne conviendra pas à tous. Ce n’est pas un échec de continuer à vaper des e-liquides avec de faibles taux de nicotine. Le plus important est d’avoir réussi à arrêter de fumer, car la cigarette électronique est, de l’avis de beaucoup de spécialistes, beaucoup moins nocive pour la santé que la cigarette classique.

 

Laissez un commentaire

Connectez vous pour laisser un commentaire