Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

To be determined Livraison
0,00 € Total

Commander

Le produit a été ajouté au panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produit
Total commande  To be determined
Total
Continuer votre achat Commander

Test du kit Aopack Penguin SE de Joyetech

L’Atopack Penguin est un kit « prêt à vaper » de la marque Joyetech avec un design très original qui s’éloigne des autres cigarettes électroniques disponibles sur le marché.

De plus en plus de kits tout en un sont disponibles à la vente ; ces kits visent en premier lieu les néo-vapoteurs, avec des caractéristiques bien précises comme la simplicité d’utilisation, l’absence de réglages et une prise en main facilité. L’Atopack Penguin SE rassemble toutes ses caractéristiques et même plus ! Il se démarque de ses concurrents principalement grâce à une forme unique et des capacités qui en font également une cigarette électronique adaptée aux besoins des vapoteurs expérimentés.

Caractéristiques de l'Atopack Penguin SE

Dimensions

52 mm x 27 mm x 103 mm

Poids

95 g

Batterie

Intégrée 2000 mAh

Puissance

50 watts maximum

Modes de fonctionnement

WV automatique

Plage de résistance

0.25 à 1.2 ohm

Capacité

8,8 ml / 2,0 ml

Résistances compatibles

JVIC

Remplissage

Par le dessous de la cartouche

Airflow

Non-réglable

Un kit original et pratique avec une grande autonomie

L’Atopack Penguin nous intrigue dès le design de la boîte ; Joyetech prend le parti prix de proposer une boîte blanche avec l’image d’un pingouin multicolore, on sait tout de suite que le kit est original !

A la sortie de la boîte, l’Atopack se dévoile déjà monté avec sa cartouche, on retrouve également dans un compartiment en dessous, un câble USB, deux résistances (0.6 et 0.25 ohm), un set de protection en silicone pour la cartouche, une carte de garantie, un mode d’emploi et un avertissement concernant l’utilisation des résistances.

Une allure excentrique

L’Atopack Penguin possède un design tout en rondeur qui rappel les formes d’un pingouin tout droit sorti de la banquise. Avec son look « boîtier » il s’éloigne des cigarettes électroniques de format tubulaire souvent proposées aux vapoteurs débutants. Même avec sa forme originale, l’Atopack se prend parfaitement en main et se glisse facilement dans votre poche.

Si vous aimez la couleur vous serez servi ! L’Atopack est disponible en 6 couleurs, dont 2 plus classiques qui raviront les vapoteurs discrets. Vous aurez donc le choix entre un bleu clair légèrement métallisé, un rose poudré, un gris et un violet avec un léger effet tie and dye, ainsi qu’une version classique noir et blanche et une version total look noire.

L’ensemble du kit donne au départ une impression « tout plastique », et ce n’est pas forcément faux… Mais on se rend vite compte que l’ensemble est solide : la cartouche, une fois installée tient fermement, le switch n’a pas de jeux et la coque externe semble épaisse. Un autre plus, c’est l’absence de partie en pyrex, pratiquement présente sur tous les autres modèles de cigarette électronique ; plus de risque de casser un réservoir et plus besoin de rajouter des protections en silicone. Enfin, la coque externe est percée pour permettre de visualiser la quantité de liquide présente dans la cartouche, une nouveauté de la V2 !

Un système de cartouche ingénieux

Le réservoir de l’Atopack se présente sous la forme d’une cartouche amovible qui se clipse dans la batterie pour former la cigarette électronique complète. Le haut de la cartouche fait office de drip tip, une fois la cartouche installée il n’y a pas de point de liaison apparent, on a l’impression que le kit est fait d’un seul et même bloc.

De plus près, la cartouche possède le même design extérieur que la partie batterie, il en existe de 4 couleurs différentes : noir, bleu, rose et violet, pour créer un ensemble assorti ou au contraire jouer sur la déstructuration des couleurs. Dans le kit, on a bien entendu une cartouche assortie à la batterie.

Côté caractéristiques techniques, la cartouche est disponible avec deux capacités : la première version dispose de 8,8 ml de capacité, la seconde de 2 ml. On a rarement vu une cigarette électronique avec une si grande autonomie de liquide, c’est très impressionnant et surtout très pratique si l’on n’a pas envi de remplir son réservoir plusieurs fois par jour !

A la sortie de la boîte, la cartouche est fermée par le dessous, grâce à un cache en plastique ; une fois le cache retiré on remarque qu’il a exactement la même forme que les nouvelles résistances JVIC. Par le dessous de la cartouche on voit deux trous, l’un qui va vers le drip tip, l’autre dans le réservoir, c’est par ce deuxième qu’il vous faudra remplir la cartouche avec votre e-liquide favori. Le trou prévu est assez large pour accepter tous les types de pipettes, il y a simplement un coup de main à prendre pour bien atteindre l’orifice qui est un peu loin de l’ouverture. Une fois le réservoir rempli, il vous suffit de refermer la cartouche avec l’une des résistance JVIC fournie et de reclipser le tout sur la batterie.

Un autre point intéressant avec les cartouches de l’Atopack, c’est le fait que vous pouvez vous en servir comme fiole de stockage ; sur la cartouche vous pouvez noter les détails du liquide qui est à l’intérieur afin de toujours savoir quelle cartouche contient tel produit. Vous pouvez stocker les cartouches en les refermant grâce au cache en plastique et avec les protections en silicone fournies, vous pouvez ensuite alterner les cartouches afin de changer facilement les saveurs. Côté prix, une cartouche 8,8 ml ne vous coûtera pas plus de 3€.

Une utilisation simple et polyvalente

Passons aux choses sérieuses, la vape ! Votre Atopack Penguin SE est rempli, chargé, vous pouvez l’allumer par 5 pressions successives sur le switch et vaper à loisir. La seule manipulation nécessaire est d’appuyer sur le switch puis d’aspirer.

Sur l’Atopack pas d’écran, juste 5 diodes lumineuses sous le switch pour le suivi de la charge de la batterie :

  • 5 points allumés 90% à 100%
  • 4 points allumés 70% à 89%
  • 3 points allumés 30% à 69%
  • 2 points allumés 10% à 29%
  • 1 point allumé 1% à 9%

Aucun réglage n’est à effectuer, la batterie se règle automatiquement en fonction de la résistance installée. Le kit est livré avec deux résistances, l’une de 0.6 ohm et l’autre de 0.25 ohm, il existe également une autre résistance vendue séparément avec une valeur d’1.2 ohm pour les vapoteurs qui souhaitent un tirage plus serré.

En parlant de tirage, l’Atopack Penguin SE est très polyvalent ; avec une résistance 0.6 ohm qui permet une vape en inhalation indirecte mais tout de même aérienne en raison d’un airflow non réglable un peu large, et une résistance en 0.25 ohm orientée inhalation directe et une grosse production de vapeur.

L’airflow non réglable est peut être le détail qui pêche un peu pour les vapoteurs adeptes de tirages serrés, il faudra dans ce cas se tourner vers les résistances 1.2 ohm. Pour ma part c’est la résistance 0.6 ohm qui me plaît le plus, grâce à une bonne restitution des saveurs, une vapeur douce, loin d’être chaude et produite en bonne quantité. La résistance 0.25 ohm fait bien sont boulot, et permet de produire beaucoup de vapeur grâce à une puissance bien dosée et l’airflow d’une taille conséquente.

Côté baterrie, l’Atopack Penguin SE se recharge via un câble USB branché sur un ordinateur ou via un adaptateur secteur. L’Atopack supporte 2A pour la recharge et sera chargé complètement en 2 à 3 h si il est branché sur secteur. Avec une autonomie de 2000 mAh, ce kit tiendra parfaitement la route toute une journée pour un vapoteur à la consommation moyenne et avec les résistances 0.6 ou 1.2 ohm. En revanche, pour ceux qui souhaitent utiliser les résistances 0.25 ohm, l’autonomie en batterie est trop juste, elle mériterait 500 ou 1000 mAh de plus, pensez donc à prévoir un chargeur d’appoint.

Mon avis sur l’Atopack Penguin SE

Avec son design original, sa solidité et son confort de vape, l’Atopack Penguin SE est un kit qui s’adaptera parfaitement aux vapoteurs débutants comme aux vapoteurs les plus avertis. Malgré une première impression de « tout plastique », l’Atopack n’en reste pas moins une cigarette électronique solide et performante pour un prix qui reste tout à fait correcte.

Les points positifs et négatifs de l'Atopack Penguin SE

Les plus

Les moins

Une autonomie impressionnante de 8.8 ml

3 types de résistances pour tous les profils de vapoteurs

Une fenêtre pour vérifier la quantité de liquide

Un design original

Une utilisation simple

Une recharge rapide via USB

Drip-tip propriétaire

Airflow non-réglable

Autonomie de la batterie limite pour la résistance 0.25 ohm

 

Laissez un commentaire

Connectez vous pour laisser un commentaire