Les principaux atouts de la cigarette électronique face à la cigarette classique

On se perd facilement dans les multiples informations disponibles sur l'e-cigarette lorsque l'on souhaite approfondir le sujet. L'enjeu est ici de synthétiser les principaux avantages de cette dernière, afin que tout soit bien clair, au moins sur ce sujet (sur les autres, je vous invite à consulter les articles accessibles dans le menu de droite).

1. Mêmes sensations

La cigarette électronique reproduit aujourd'hui très bien les sensations que procure la cigarette ordinaire, et c'est logique : on la tient en main comme une cigarette classique (bon OK, elle est plus imposante). On la porte à la bouche. On aspire et expire de la vapeur, qui remplace et imite très bien la fumée. On retrouve aussi le "gratouillement" au passage de la vapeur dans notre gorge, sensation agréable et recherchée par le fumeur que l'on appelle "hit". Et enfin, pas de manque quelle que soit votre dépendance au tabac (votre plus grosse crainte certainement) car elle contient de la nicotine. Vous aurez ainsi bien votre dose, aucun souci à vous faire sur ce point !

Maintenant, soyons honnête, l'e-cigarette saveur tabac n'a clairement pas le goût du tabac, oui c'est différent. Parce que ce qui fait le goût unique de votre cigarette classique ce sont les 4000 substances chimiques qui la composent. La question est alors : est-ce bien grave ? Bah clairement, non. On remplace simplement un goût (non identifié) par un autre (pas plus identifié). On peut même opter pour des goûts qui nous sont familiers en fait (autres que ceux estampillés "tabac", dont l'appellation vise surtout à rassurer les fumeurs). Personnellement, je suis friand de la saveur menthe glaciale, d'autres de la pomme, et là ça imite vraiment bien les goûts avancés.

NB : Si vous avez connu la cigarette électronique il y a longtemps ou ne serait-ce que sous sa forme jetable, vous n'avez probablement pas été convaincu par celle-ci. Eh bien ne vous arrêtez pas à ça. Les cigarettes électroniques rechargeables d'aujourd'hui, comme celles que Fumeo vous propose, méritent que vous retentiez l'expérience. Parole d'ex-fumeur de 20 clopes par jour qui ne croyait pas spécialement à l'e-cig avant de la tester, puis de l'adopter.

2. Moins nocive

Le récent rapport du professeur Dautzenberg (accessible en intégralité ici), commandité par la Ministre de la Santé Marisol Touraine, est formel : la vapeur émise par les cigarettes électroniques ne contient pas les éléments suivants à des taux significatifs : cancérogènes connus (alors que y'en a plus de 60 dans la fumée du tabac), monoxyde de carbone (CO - pas de risque cardio-vasculaire donc), particules solides (jouent un rôle important dans la survenue de la BPCO), goudron.

En plus court et plus clair, y'a juste des traces insignifiantes de cancérogènes (taux similaire à celui des substituts nicotiniques comme les patchs) et 0 monoxyde de carbone, 0 goudron, 0 particule solide. Alors que dans la cigarette classique y'a 60 cancérogènes (à des taux significatifs), du goudron, du monoxyde de carbone et 1 à 5 milliards de particules solides.

Le seul point qui pose problème dans l'e-cigarette est la présence (optionnelle) de nicotine (comme dans les patchs et autres substituts pharmaceutiques), un produit non dangereux en soi (sauf à très forte dose) mais responsable de l'addiction. Bon c'est aussi un atout, car sans nicotine le fumeur migrerait difficilement vers l'e-cigarette, alors que là ça se fait sincèrement tout seul, souvent bien plus facilement qu'on ne l'imaginait.

Je vous invite vraiment à consulter le long rapport en question, sa lecture est agréable et très intéressante.

3. Moins chère

Rien de tel que du concret pour vous le prouver : je fumais un paquet de cigarettes par jour (celles du cowboy), je consomme dorénavant 2 à 2,5 ml d'e-liquide quotidiennement, donc le flacon me fait 4 à 5 jours max. Ainsi, me concernant, un flacon d'e-liquide équivaut à 4 à 5 paquets max. NB : J'ai plutôt une consommation modérée face à d'autres vapoteurs, grâce certainement au matériel employé (le Stardust V3 est en effet reconnu peu gourmand face à ses concurrents, je consomme plus d'e-liquide avec un Kanger T2 par exemple).

Ca représente donc bien une grande économie : un paquet (6,60 € par jour) contre un 1/4 (1,50 € par jour) ou 1/5ème de flacon (1.20 € par jour) aujourd'hui, ça fait quand même du 4,4 à 5.5 fois moins cher ! Au passage, je lis ou entends souvent "Un flacon d'e-liquide, qui coûte 5,90 €, correspond à une cartouche (10 paquets) de cigarettes, donc l'e-cigarette coûte environ 10 fois moins", bah non, ça c'est une grosse bêtise pour vous appâter.

A ceci, n'oubliez pas d'ajouter le coût du kit de départ (autour de 70 €) et des consommables (clearomiseurs et résistances). Puis des batteries qu'il vous faudra bien remplacer sous 6 mois à un an et demi environ (c'est très aléatoire comme vous le voyez, durée de vie approximative : 300 recharges).

Plus vous vapoterez dans la durée, et plus vous économiserez. L'économie n'est en effet pas la même à 3 mois ou à 1 an de vapotage. Aussi, plus vous êtiez gros fumeur et plus vous ferez d'économies encore. Les petits fumeurs mettront logiquement plus de temps avant d'amortir leur kit de départ.

Bref, personne ne peut vous dire avec précision combien vous économiserez, mais vous allez bien faire des économies significatives !

4. Autres avantages

En plus des 3 atouts majeurs précédemment détaillés, je ne peux terminer cette page informative sans évoquer rapidement les autres : Adieu l'haleine de fumeur et l'odeur de tabac sur vos vêtements, adieu également les cheveux gras et la peau grasse, le teint gris, les cendriers, les mégots, les briquets. M'enfin uniquement si vous arrêtez complètement la clope bien sûr (chose non obligatoire).