Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

To be determined Livraison
0,00 € Total

Commander

Le produit a été ajouté au panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produit
Total commande  To be determined
Total
Continuer votre achat Commander

Quelle résistance pour plus de vapeur ?

La quantité de vapeur produite lorsque l’on vapote, est déterminée par plusieurs facteurs comme la composition du liquide, la puissance de la batterie, le clearomiseur et la résistance installée.

Certaines cigarettes électroniques ne sont pas adaptées à la production de grandes quantités de vapeur, d’autres modèles sont prévus pour cela, il est donc important de choisir une cigarette électronique adaptée ou polyvalente lorsque l’on souhaite faire plus de vapeur. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un ensemble batterie/clearomiseur non adapté ne pourra pas produire de grosses volutes de vapeur seulement en changeant la valeur de la résistance.

Le choix de la résistance

Lorsque l’on parle de valeur de résistance, on s’exprime en ohm. On fait en général deux distinctions de valeurs de résistances : les valeurs situées au dessus de 1 ohm et les valeurs situées en dessous. Ces dernières sont appellées résistances subohm et doivent être utilisés en suivant quelques règles.

En règle général, plus une résistance a une valeur basse, plus la puissance de sortie utilisée doit être élevée ; il en résulte donc une vape plus intense et une production de vapeur plus importante. Si vous souhaitez faire plus de vapeur, il est donc logique de se tourner vers des résistances inférieures à 1 ohm.

Les résistances situées entre 0,6 et 1 ohm permettent une bonne production de vapeur tout en conservant une certaine facilité d’utilisation ; on retrouve ces résistances dans la plupart des clearomiseurs ou cigarettes électroniques tout-en-un réçentes. Avec ces résistances, la vape est orientée MTL (Mouth to Lung) ou vape en inhalation indirecte, c’est à dire que l’on aspire la vapeur d’abord dans la bouche puis dans les poumons. C’est la méthode de vape qui se rapproche le plus de la sensation de la vraie cigarette et qui convient bien aux débutants.

Les résistances égales à 0,5 ohm ou en dessous permettent une très bonne production de vapeur et nécessitent un matériel spécifique au subohm. Les kits orientés vapeur ou pour un public de vapoteurs avertis propose le plus souvent ce type de résistances. Avec elles, on a une vape axée DL (Direct Lung) ou vape en inhalation directe, c’est à dire que l’on aspire la vapeur directement dans les poumons, comme lorsque l’on respire de l’air.

Concernant le choix des résistances, il faut retenir que :

  • Les résistances supérieures à 1 ohm produisent peu de vapeur, elles sont réservées à une vape en inhalation indirecte et peuvent s’adapter à pratiquement toutes les batteries du marché, même les anciens modèles type ego.
  • Les résistances entre 0.6 et 1 ohm produisent une vapeur raisonnable, elles sont destinées à une vape en inhalation indirecte et sont largement répandues sur les modèles « débutants » modernes.
  • Les résistances inférieures à 0.6 ohm produisent beaucoup de vapeur, elles sont destinées à une vape en inhalation directe et doivent être utilisées avec un matériel spécialisé en subohm.

Adaptez votre puissance

On a donc vu que la valeur d’une résistance influe sur la production de fumée et sur les sensations ressenties durant la vape. Pour vaper dans les meilleures conditions possibles et ne pas abimer votre matériel, il est important de respecter les plages de puissances conseillée pour chaque valeur de résistance.

La plupart des fabricants proposent une plage de puissance (le plus souvent en watts) à respecter pour leurs résistances, on trouve souvent cette indication sur le paquet de résistance ou directement gravée sur la résistance.

Voici un récapitulatif des puissances à utiliser avec les résistances les plus connues :

Valeurs de résistance et puissances adaptées
NomValeurPlage de puissance
Aspire - Nautilus BVC0.718 - 23 watts
Aspire - Nautilus BVC1.67 - 12 watts
Aspire - Cleito0.255 - 70 watts
Aspire - Cleito0.440 - 60 watts
Eleaf - GS Air0.758 - 25 watts
Eleaf - EC 20.330 - 80 watts
Eleaf - EC 20.530 - 100 watts
Eleaf - HW 10.240 - 80 watts
Eleaf - HW20.330 - 70 watts
Joyetech - Cubis0.515 - 30 watts
Joyetech - Cubis0.615 - 28 watts
Kangertech - T21.87 - 11 watts
Kangertech - T22.26 - 10 watts
Kangertech - Aerotank / Portank 30.815 - 30 watts
Smoktech - TFV12 X40.1560 - 220 watts
Smoktech - TFV8 X-Baby M20.2530 - 50 watts
Smoktech - TFV8 Baby Q20.440 - 80 watts
Vaporesso - EUC Clapton0.440 - 50 watts
Vaporesso - EUC Clapton0.535 - 40 watts
Vaporesso - GT40.1530 - 70 watts
Vaporesso - GT80.1550 - 110 watts

Les autres facteurs de la production de vapeur

Vous avez changé de valeur de résistance, et adapté la puissance de votre batterie mais vous n’êtes toujours pas satisfait de votre production de vapeur ? Voici quelques points à vérifier :

  • La composition des liquides joue un rôle dans la production de vapeur : un liquide riche en glycérine végétale vous permettra de produire plus de vapeur qu’un liquide riche en propylène glycol.
  • Un airflow totalement ouvert peut augmenter la production de vapeur, au contraire, un airflow largement fermé apportera une vape plus serrée.
  • La manière de vaper peut également jouer un rôle dans la production de vapeur : pour augmenter votre production de vapeur nous vous invitons à prendre des bouffées plus longues et plus profondes mais sans garder la vapeur trop longtemps dans les poumons.
  • Le climat peut aussi avoir un impact sur la vapeur. Par temps froid il sera toujours plus simple de produire plus de vapeur qu’en été.

 

Laissez un commentaire

Connectez vous pour laisser un commentaire