Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

To be determined Livraison
0,00 € Total

Commander

Le produit a été ajouté au panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produit
Total commande  To be determined
Total
Continuer votre achat Commander

Régler sa cigarette électronique

Avant tout, il est primordial de comprendre le fonctionnement de sa cigarette électronique afin d’en tirer tout le potentiel, et pour ça… Un peu de physique ! Une cigarette électronique est tout simplement un dispositif faisant chauffer un fil (résistance) qui va vaporiser un liquide. Et cela fonctionne donc sur la loi d’ohm !

Loi d’ohm : U = R x I où U est la tension (en volt), R la résistance (en ohm) et I l’intensité (en ampères). Il faut savoir que la plupart des résistances sont faites pour fonctionner entre 3,0 et 4,8 V, il faut donc garder cela en compte lors du réglage de sa e-cigarette. De plus il faut également connaître sa variante sur le calcul de puissance (en watt) c’est-à-dire P = U² / R

Pour cela il existe principalement 3 modes de fonctionnement distincts :

  • VW (variation de puissance) : Le but étant très simple, faire varier la puissance de sortie du mod en faisant varier électroniquement la tension délivrée. Par exemple pour une résistance « simple » de 0,5 ohms, il faudra théoriquement régler la puissance de sortie entre 3,0 et 4,8 volts soit entre 18 et 46 watts
    !Attention! Ces valeurs ne sont qu’indicatives et dépendent de chaque résistance utilisée, une plage d’utilisation conseillée est indiquée sur les résistances des clearomiseurs.
  • TC (contrôle de température) : Ici c’est simple également, il faut régler la température de chauffe du fil qui compose la résistance (généralement entre 180 et 320°C). Le principe est exactement le même que le mode VW, mais avec une variable température qui permettra au fil de ne jamais dépasser la valeur donnée. !Attention! Seuls certains fils sont compatibles avec ce mode de fonctionnement (Titane Ti, NiChrome Ni200 et Acier SS316L).
  • Bypass (mécanique semi-régulé) : Réservé aux plus expérimentés, ce mode simule le fonctionnement d’un mod mécanique mais électroniquement protégé afin d’évité toute décharge trop importante de l’accu. Dans ce mode, l’accu délivrera alors directement sa tension (4,2 volts en pleine charge jusqu’à 3,0 volts déchargé) et seul la valeur de la résistance déterminera la puissance fournie.

Ainsi, il est très fortement recommandé de suivre les valeurs de puissance indiquées sur les résistances lorsque ces dernières sont fournies. Il est cependant très aisé de pouvoir varier sa vape en gardant la même résistance mais en ajustant la puissance afin d’obtenir une vape froide, tiède ou même chaude en fonction des plaisirs de chacun. N’oubliez cependant pas que plus l’utilisation de la résistance se fait sur la plage haute, plus cette dernière s’usera rapidement.

Une résistance provenant d’un clearomiseur durera en moyenne 2 semaines, mais cette durée peut énormément varier selon l’utilisation ainsi que le type de e-liquide utilisé !

 

Laissez un commentaire

Connectez vous pour laisser un commentaire

Commentaire

  • Comment régler une cigarette electronique ?
    ParGrégory Brasy Sur February 5th 2018

    Un très bon récapitulatif plutôt technique. Je pense qu'il faut préciser les différents réglages en fonction de sa cigarette électronique (type d'e-cigarette, marques du fabricant...). Bref, les différentes choses à régler selon le type de la cigarette.